super-stagiaire1

En ce moment, je passe mon temps à expliquer (et ré expliquer car ça a été vu en cours... mais enseigner, c'est répéter :-)), la méthodo pour parler pré embauche lors de son stage de fin d'études.

Vous trouverez ci-dessous  le copier/coller d'un mail que je fais régulièrement à mes étudiant en ce moment pour expliquer la démarche pour parler pré embauche avec son manager. Je fais également toujours un petit focus sur la petite technique qui tue pour mettre diplomatiquement la pression à son manager pour qu'il se bouge à faire un retour (Technique éprouvée qui m'a permis de faire recruter pas mal de stagiaires :-))

Donc voici ce copier / coller :

"Ce point fait écho à notre cours de 4ème année sur l'art de transformer son stage en pré embauche - tu retrouveras d'ailleurs ce cours sur claroline en vidéo et en tutoriel. 

Si tu as mis en pratique les conseils de ce cours, tu as dû organiser des RDV mensuels avec ton manager pour faire le point sur ta montée en compétence et ton suivi de MFE. Pour ma part, je pense que sur un stage de 6 mois, il faut aborder la question de la pré embauche au bout du 4ème point de suivi (donc 2 mois avant la fin de ton stage).

Dans le cadre de ce point, tu vas aborder les points évoqués en cours pour réussir une telle réunion, c'est à dire pour rappel : 

  • Rappeler les missions réalisées de façon factuelle,
  • Faire le bilan :
  • Quelles ont été les missions préférées (pour lui faire savoir ce sur quoi tu aimes travailler et ainsi améliorer ton staffing)
  • Quelles ont été les difficultés rencontrées (faire réagir le manager sur ce point pour récupérer ses conseils - et aussi lui faire savoir ce sur quoi tu n'aimes pas travailler et ainsi améliorer ton staffing)
  • Demander un feedback au manager (le fait d'avoir fait ton autocritique avant va lui simplifier la vie, il aura moins de scrupule à te parler de tes axes de progression. Peu de manager ont le courage de donner des conseils d'amélioration car ils ont peur que cela soit perçu comme de la critique.
  • Poser des questions
  • Faire la To Do List des activités jusqu'au prochain point de suivi de stage. (Histoire de faire comprendre à ton manager ta charge) 

Tu vas donc aborder le sujet de la pré embauche dans les questions que tu vas poser à ton manager. 

Voici une façon intelligente d'aborder le sujet et de mettre subtilement la pression à ton manager. 

"J'ai une question relative à la pré embauche. Dans 2 mois je termine mon stage et tu te doutes bien que je commence à me poser des questions sur mon avenir professionnel. De mon côté, comme je viens de te l'évoquer dans mon bilan, mon stage se passe très bien : j'aime beaucoup mes missions, j'aime beaucoup l'équipe. Donc sache que je suis très motivé à l'idée d'une pré embauche au sein de l'entreprise, voilà pourquoi je souhaitais te faire réagir à ce sujet."

 Là généralement, tu vas avoir un manager qui va botter en touche :

"et bien j'en réfère aux RH, à mon N+1 et je te fais un retour dès que possible"

 C'est là que tu vas pouvoir lui mettre la pression subtilement : 

"Je comprends, n'hésite pas à me mettre dans la boucle dès que tu as un retour. Maintenant, pour être franc avec toi, je ne peux me permettre de rester au chômage à ma sortie de l'école. Du coup, sache que je vais d'ores et déjà prévoir un plan B si jamais je n'avais pas la chance d'avoir une proposition de votre part. Je vais donc commencer à postuler ailleurs. Cela ne remet bien évidemment pas en question ma motivation pour le poste. C'est juste au cas où. Par soucis de transparence, je te tiendrais informé de tous mes contacts et processus de recrutement"

 Avec ce type d'argumentaire, ton manager ne pourra pas t'en vouloir. Généralement son retour va être : 

" Tu as complètement raison, c'est normal et j'apprécie ta transparence"

 Et vous allez vous quitter là-dessus. 2 ou 3 semaines plus tard, tu vas pouvoir repasser une petite tête dans son bureau pour lui indiquer que vendredi, tu vas passer des entretiens chez son principal concurrent. Ça va complètement le refroidir et dès que tu vas sortir de son bureau, il va appeler les RH pour leur passer un savon sur leur manque de réactivité et sur le fait qu'il est en train de former un bon élément pour la concurrence. 

Cette technique fonctionne très bien. En plus, le fait d'avoir plusieurs propositions t'aidera pour une éventuelle négo salariale. En effet pour rappel, on ne peut négocier si on a rien à opposer au recruteur, mais ça, ça fait écho à un autre point vu en cours."