26 octobre 2014

Pourquoi il faut se méfier des recruteurs trop sympas

J'ai eu l'opportunité de participer à la formation de managers à l'exercice du recrutement. Ayant fait parti d'une société où on pouvait accéder au management assez jeune, il est vrai que souvent, le réflexe de ces jeunes managers étaient de se dire : "Ils vont voir ce qu'ils vont voir mes candidats, je vais les mettre sur le grill et voir ce qu'ils ont dans le ventre" A mon sens, ce n'est pas la bonne façon de faire du recrutement. Déjà à la base, l'exercice de l'entretien de recrutement est loin d'être parfait : ce n'est pas... [Lire la suite]

13 octobre 2014

S'entraîner gratos aux entretiens d'embauche

  Je dis souvent à mes étudiants : "Le premier entretien, ce n'est jamais le meilleur". C'est un fait, plus on passe d'entretiens, plus on s'améliore. Cela tient simplement au fait que : d'une part, on gère mieux la pression de l'exercice. Quand on est étudiant et que l'on passe ses premiers entretiens, et bien oui, il est naturel de se mettre la pression car on ne sait pas trop à quoi on s'attend. On doit se déplacer pour la première fois dans une entreprise. Et est ce que je ne vais pas me paumer à la Défense? Et qu'est... [Lire la suite]
08 octobre 2014

Préparer les brainteasers et études de cas (Alumneye)

Bonjour à tous, Mon planning ne me permet malheureusement pas de rédiger un post cette semaine, j'en profite donc pour vous faire suivre un excellent article paru sur le blog Alumneye sur la préparation aux brainteasers et études de cas en entretien. http://www.alumneye.fr/brain-teaser-et-market-sizing-en-finance-et-conseil/  Je ne saurais trop vous recommander de suivre ce blog que je trouve très bien fait avec des conseils hyper intéressants pour tous futurs consultants en strat ou banquiers d'affaires. A bientôt!  
Posté par Perry Smith à 08:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 octobre 2014

Parler fric en entretien

On pourrait gloser de nombreuses heures sur l'aversion française pour tout ce qui touche à l'argent, sur le fait que pour nous, culturellement, l'argent, c'est sale et que c'est bien pour ça qu'on lui a trouvé toutes ces petites métaphores pour le ridiculiser et lui faire dégonfler un peu de son importance. Donc oui, dans ce post, on va oser parler "fric", "flouse", "caillasse", parce qu'on aura beau dire, "l'oseil", le "frusquin" (délicieusement désuet) ça aide bien pour s'acheter le nutella qu'on tartine le matin au... [Lire la suite]