horloge sncf

Le professionnalisme est une somme de détails qu’il vous faudra respecter pour là encore, laisser une impression favorable à votre interlocuteur.

Cela démarre tout simplement avec votre ponctualité. N’arrivez pas trop tôt ni trop tard. Le bon timing est d’arriver 10 mn en avance.  

Arriver avec plus de 10 mn d’avance va parfois bousculer l’agenda de votre interlocuteur et donc l’agacer ou vous faire patienter un temps trop conséquent dans la salle d’attente de la société, augmentant ainsi votre anxiété. Je vous encourage bien évidemment à voir large quant à l’heure de votre arrivée pour pallier à tout problème de transport. Mais en cas d’arrivée trop avancée, n’hésitez pas à visiter le quartier ou à décompresser dans un café. Qui sait ? Vous travaillerez peut être dans ce quartier dans quelques semaines, cela vaut peut-être le coup de s’y intéresser pour voir si on s’y projette ! Par contre, évitez de fumer juste avant : rien de plus pénible pour un recruteur que de recevoir un candidat sentant la nicotine. En plus, il en déduira de ce fait votre angoisse. 

Si vous arrivez en retard, pas de panique : ayez le réflexe (et l’amabilité) de prévenir votre interlocuteur. Cela signifie à minima que vous ayez le nom et le numéro de la personne avec qui vous avez rendez-vous !  

Donc arriver avec 10 mn d’avance est idéal. Profitez de ces 10 mn d’attente pour observer les personnes que vous croiserez dans les locaux de l'entreprise : sont-elles souriantes et agréables ? Vous voyez vous travailler avec eux ? Vous inspirent-ils confiance ? Cela est bien évidemment subjectif mais la question mérite de se poser. Les personnes vous reçoivent elles avec chaleur ou froidement ? Cela m'a toujours amusé de voir les entreprises jurer sur leur site web qu'elles se veulent à l'écoute et humaine avec leurs employés, et voir qu'en entretien, elles ne savent même pas accueillir quelqu'un avec le sourire! C'est ce qui vous permet de mettre à l'épreuve le marketing RH des entreprises.

Prévoyez d'avoir plusieurs exemplaires de votre CV et de votre lettre de motivation. Si jamais votre interlocuteur a oublié de l'imprimer, vous pourrez directement lui donner (Par contre, pensez bien à lui donner le bon exemplaire de votre CV, celui que vous lui avez envoyé par mail. En effet, si vous lui présentez un CV différent, le recruteur risque de se méfier en pensant que vous bullshitez.)

bloc note

N’hésitez pas à prendre des notes quand votre interlocuteur répondra à vos questions ou vous décrira le poste et l’environnement de travail. Cela vous permettra a posteriori de revenir sur les détails évoqués. Par ailleurs, si le processus de recrutement se déroule en plusieurs étapes, généralement les personnes que vous rencontrerez en 2ème ou 3ème entretien vous demanderont ce que vous avez retenu de vos précédents échanges et alors les notes que vous avez prises prendront tout leur sens!

La prise de note laissera également une impression positive à vos interlocuteurs car cette dernière est un basique du professionnalisme. Si cela vous met mal à l’aise : n’hésitez pas à demander si vous pouvez le faire.

Par contre, si vous prenez des notes, faite le bien! J'adore les candidats me vantant leur rigueur et leur perfectionnisme et ensuite les voir prendre des notes piteuses sur un Post It (oui, oui, déjà vu).