examen_oral

Je mets "classique" entre guillemets car comme évoqué dans un précédent post sur ce blog, il y a autant de façon de faire un entretien qu'il y a de recruteurs. Il est ainsi très difficile de généraliser sur la question.

Dans le meilleur des mondes, l'entretien se doit d'être un échange équilibré entre le candidat et le recruteur. Cet équilibre doit ainsi se manifester dans le temps de parole entre les deux interlocuteurs. Un temps de parole sera donc consacré au parcours du candidat, un autre au recruteur qui décrira le poste, les équipes et l'entreprise.

Il n'y a pas vraiment de règle pour savoir si c'est le candidat ou le recruteur qui démarre. Certaines entreprises vont avoir des recruteurs qui passent les premières minutes de l'entretien à décrire l'entreprise et le poste et ensuite vous laissent la parole, d'autres qui vous laisseront d'abord vous présenter. Pour ma part, j'ai toujours opté pour la 2ème solution et toujours demandé au candidat de commencer par se présenter. Je trouve cette façon de faire plus pertinente car j'avais toujours la crainte qu'en démarrant par le descriptif d'entreprise, mon candidat n'adapte son discours à ce qu'il venait d'entendre.

Le schéma sur l'organisation "classique" d'un entretien :

organisation classique d'un entretien

Un entretien se déroule ainsi entre 30mn et 3h (mon record est à 3h30 - Timothée si tu me lis!) et est découpé ainsi généralement en 4 phases :

Une introduction

Une introduction qui sont généralement les 5mn où le recruteur vient vous chercher à l'accueil, vous installe dans la salle d'entretien et vous présente les objectifs de votre échange. Cette phase a pour objectif de vous mettre à l'aise (les 5 premières minutes sont rarement les plus fun pour le candidat un peu stressé!). Lors de cette phase, il faut particulièrement être attentif à la présentation de votre interlocuteur et notamment au poste qu'il a. En effet, un candidat ne doit pas développer le même discours face à un RH ou face à un opérationnel. Il devra être beaucoup plus pédagogue avec un RH pur jus qu'avec un opérationnel.

La présentation candidat.

Que vous rencontriez un recruteur, un opérationnel ou un membre de la direction d’une entreprise, s’il faudra adapter votre discours, on vous interrogera toujours sur la même chose : 

  • Votre parcours académique,
  • Vos expériences professionnelles,
  • Votre projet professionnel et votre motivation
  • Vos questions sur le poste ou l'entreprise

 Si vous savez présenter ces 4 points, vous savez répondre à 90% des questions que l’on peut vous poser en entretien. Nous reviendrons dans les prochains posts sur la meilleure façon de développers ces points.

La présentation entreprise

Si vos questions sont pertinentes, le recruteur n'aura même pas besoin de se lancer dans une description formelle de son entreprise car vous aurez déjà balayé l'ensemble des points à aborder. Nous reviendrons dans un prochain post sur la meilleure façon de questionner un recruteur ou un manager en entretien.

La conclusion

Un entretien se conclue toujours par un bon vieux :

"Avez vous encore des questions? A-t-on pu évoquer l'ensemble des points que vous souhaitiez aborder?"

Ma petite astuce pour que vous évitiez de vous frapper le front dans le métro ou votre voiture en criant

"Et m*****, j'ai oublié de leur dire que blablabla" ou encore "Flûte de zut! J'ai oublié de leur poser cette question!"

Chose toujours frustrante, je vous encourage à :

  • Noter vos questions en amont de l'entretien. C'est certes un peu scolaire, mais je préfère 100 fois plus voir un candidat sortir ses questions notées sur son petits calpins que la personne qui arrive les mains dans les poches. Au moins, je me dis que le candidat a préparé l'échange.
  • Surligner sur votre CV tous les points importants à ne pas oublier. Comme ça, en fin d'entretien, quand on vous posera ces questions fatales, vous pourrez jeter un coup d'oeil rapide sur votre CV et ne pas oublier l'inoubliable.

Dernier point fondamental, un entretien se termine toujours par cette question de votre part :

"Comment se déroule la suite du processus de recrutement?"

Cela vous évitera de rester pendant 2 semaines derrière votre téléphone en soupirant "Mais pourquoi ne m'appellent-ils pas?!"