Its-Useless 2

"Franchement, je suis sûr que tu n'as jamais lu ma lettre de motivation"

Dixit certains de mes nouveaux collaborateurs que je venais de recruter. Le pire, c'est qu'ils avaient souvent raison : je n'avais jamais lu leur lettre de motivation, notamment quand leur profil résumé dans leur CV correspondait parfaitement au poste et ne me laissait aucun doute sur la validité de leur candidature. 

Pour autant, la lettre de motivation n’est pas à négliger car elle peut être lue dans certains cas critiques lors d'un processus de recrutement : 

  • Votre candidature est un peu en décalage avec le poste à pourvoir : Votre profil n’est pas ce que le recruteur rencontre habituellement pour ce type de poste (Par exemple, un ingénieur qui veut faire du Marketing ?). Le recruteur va ainsi chercher les raisons qui vous ont poussées à vous intéresser à ce métier dans votre lettre de motivation.

     
  • Suite à un entretien : Le recruteur vous a rencontré dans le cadre d’un entretien et votre prestation l’a laissée perplexe. Vous n’avez pas été mauvais, mais vous n’avez pas été excellent non plus. Il va alors se demander si vous avez au moins de bonnes qualités rédactionnelles. C’est ainsi qu’une lettre de motivation bien rédigée peut vous amener à aller plus loin dans un processus de recrutement. 

Voilà au moins deux bonnes raisons pour ne pas négliger cet exercice malgré le côté "relou" de l'exercice (et oui, vous l'aurez remarqué, ce post marquait l'entrée du parlé djeun's ridicule)

Les prochains posts vont se concentrer sur la meilleure des manières de faire une lettre de motivation qui tue. Le genre de lettre qui donne envie de faire ce geste incroyable à un recruteur : décrocher son téléphone pour vous appeler.