photos

Voilà deux ou trois posts que je vous développe l'art et la manière de postuler avec grâce et conviction. Et si tout ce charabia ne servait finalement pas à grand chose? Et si vous n'aviez finalement pas à chercher votre premier emploi? Quitte à gagner du temps, autant se faire embaucher par l'entreprise qui vous a recrutée en stage de fin d'études.

Bon, vous allez voir, ce n'est finalement pas aussi simple (sinon, ça ne serait pas drôle), mais la pré embauche en stage est quand même un excellent moyen de trouver son 1er emploi.

Savoir driver son stage pour se faire embaucher

La grande erreur de beaucoup d'étudiants, c'est d'attendre la toute fin de leur stage pour s'inquiéter de savoir s'ils seront embauchés ou pas par la boîte qui les a accueillie. Ils font souvent trop confiance à leurs managers pour les renseigner et ces derniers ne sont pas toujours à la hauteur.  

A l'époque où j'étais recruteur et où je m'occupais du suivi des stagiaires de pré embauche, mon obsession était d'éviter l'effet "douche froide" aux candidats à qui ont ne faisait pas de "propales" (comprendre "proposition d'embauche"). Pour éviter cela, il fallait absolument faire des points réguliers avec eux pour évoquer ce qui allait bien dans leur travail, mais aussi ce qui n'allait pas. Histoire de leur laisser une chance de redresser la barre.

Pourquoi le stagiaire doit-il être acteur de son suivi?

Parce que vos managers ou les RH ne le feront tout simplement pas pour vous. Il vous faudra combler ce manque par vous même et être acteur et non spectateur de votre stage.

C'est toujours difficile pour un étudiant de prendre en main son suivi car l'école l'a habitué à être passif. Les cours tombaient à telle heure, il y avait un examen à telle date. Un tel cadre n'existe pas en entreprise, il vous faudra le faire par vous même. Je vous propose donc d'en décortiquer un peu la méthodologie.

Qui sont les acteurs du suivi de stage?

Dans un stage, il vous faudra déjà identifier les acteurs de votre suivi. Qui sera décisionnaire dans votre embauche? Qui vous apprendra votre métier? Généralement, on va identifier les acteurs suivants :

  • Votre responsable. Pas forcément manager, c'est l'opérationnel qui vous apprendra le métier au quotidien. C'est à lui que vous poserez toutes vos questions sur votre poste, ses outils mais aussi des questions plus générales sur l'entreprise, ses us et coutumes.
  • Votre Manager. Vous le voyez moins souvent parce qu'il a ses soit disantes grandes responsabilités de manager et il a moins de temps à vous consacrer. N'empêche que le tampon pour être recruté, c'est lui qui l'a et qu'il faudra penser à le voir régulièrement. On y reviendra dans un prochain post.
  • Les RH. Ils peuvent être utile (Si! Si! Je vous promets!) là encore on y reviendra dans un prochain post. (teasing, quand tu nous tiens)

Quel est le timing idéal pour son/ses points de suivi et comment procéder?

Trop souvent, pour se donner bonne conscience, les entreprises organisent un point de mi-stage. Ce dernier se résume souvent par un manager qui emmène son stagiaire à la machine à café avec un bon vieux : "Alors, comment ça se passe pour toi?" qui ne va pas beaucoup plus loin.

Sur un stage de 6 mois (c'est souvent la durée de la majorité des stages de fin d'études), organiser un point à 3 mois, c'est déjà trop tard. Votre manager vous connait déjà trop, il se sera déjà fait des convictions sur vos éventuelles faiblesses et les 3 mois restants seront probablement trop courts pour redresser la barre. C'est pourquoi il faut organiser ces points beaucoup plus tôt.

Les réunions sont à mon sens à organiser avec le responsable du stagiaire, le manager et enfin les RH sur la rythmique suivante :

  •  Avec votre tuteur : ce dernier vous apprenant le métier, vous devriez le voir quotidiennement. Pour autant, ça vaut le coup de faire un point formel, d'abord de façon hebdomadaire (pendant 30 mn à 1 heure) puis de façon de plus en plus espacée au fil du déroulement du stage et de l'acuquisition de l'autonomie.
  • Avec votre manager : Je lisais dans je ne sais plus quel livre de management à propos de l'intégration : Un point le 1er jour, la 1ère semaine, le 1er mois. Bon après, ce n'est pas forcément facile à mettre en place. A mon avis, sur 6 mois, il est essentiel de voir son manager après 1 mois, puis un point à 2 mois, puis à 4 mois et enfin un point final à 6 mois.
  • Avec les RH : même rythmique qu'avec le manager, mais toujours commencer par lui. Il y a moins d'enjeu. Rodez votre discours avec ce dernier. Echangez sur la stratégie à adopter pour faire passer des messages plus difficiles, il pourra vous apprendre à faire preuve de diplomatie.

Dans le prochain post, je vous décrirais la façon de préparer et d'animer vos réunions de point de suivi de stage.