avion-papier

Le recul sur soi, c'est fait. Prendre des infos sur les métiers, les sociétés et choisir, c'est fait.

Et bien il s'agit désormais de passer aux choses sérieuses : Postuler!

Là encore, l'exercice n'est pas simple (sinon, ce ne serait pas drôle). Il existe pléthore d'outils, ci dessous un petit florilège :

  • Via Internet et les sites d'emploi généralistes ou spécialisés,
  • En passant par l'équipe Relations Entreprises de votre école et les différents événements organisés sur votre campus,
  • En candidatant spontanément,
  • En passant par les réseaux sociaux.

Toujours dans cette optique d'être acteur et non spectateur de sa recherche, il convient à mon sens d'utiliser ces outils pour postuler dans l'ordre suivant :

stratégie pour postuler

Pourquoi utiliser les réseaux sociaux en premier?

Le gros défaut de beaucoup de juniors, c'est de poster leur CV sur Monster ou l'APEC et d'attendre que le recruteur les appelle. Cette manière passive de postuler n'est à mon sens pas la bonne façon de procéder.

Pour un recruteur, chercher un CV sur ces Jobboards (c'est le nom scientifique de ces sites où on peut déposer son CV dans une base de données), c'est très fastidieux, et j'ai tendance à croire que les recruteurs des meilleures boîtes ne prennent pas le temps de les consulter. Pire, je pense que seuls les boîtes de m**** les utilisent. Je trouve dommage de remettre ses chances de rejoindre une belle boîte entre les mains de la chance.

Je pense que les meilleures opportunités, il faut aller les débusquer par soi-même, et pour ça, les réseaux sociaux sont particulièrement adaptés.

Je vous ai expliqué dans un précédent post comment faire pour prendre contact avec le collaborateur d'une société qui vous intéresse via LinkedIn ou Viadeo.

Une fois ce contact pris et que vous l'avez interrogé, si jamais la description de son poste ou de sa société vous plait et que vous avez un bon contact avec lui, n'hésitez pas à :

  • l'interroger sur les opportunités de postes ou de stages dans son équipe ou société,
  • le challenger sur la validité de votre profil : selon lui, quelles seraient vos chances? Vos atouts? Les défauts de votre candidature?
  • lui demander des informations sur le processus de recrutement, ses étapes, ses tests techniques et de langue, assessment center et autres réjouissances.

Si jamais le courant passe vraiment bien, n'hésitez pas à lui demander de vous coopter, ce sera toujours 100 fois plus efficace que les candidatures par mail.

Prochain post, je vous décrirai plus en détail la "Cooptation".