faire-grandir-cultiver

On a parfois l’impression qu’en école ou université, on n’apprend pas grand-chose. Ce sont pourtant des environnements qui vous offrent la chance de rencontrer régulièrement des professionnels ou de prendre des responsabilités dans le cadre des associations par exemple.

Multipliez les occasions de rencontrer des professionnels.

Je sais combien il est parfois difficile pour un étudiant d’améliorer ses qualités relationnelles. Les forums emplois et les amphis de présentation métier sont des événements à faible enjeu : profitez-en pour aller discuter avec des professionnels. Cela vous aidera à dépasser vos appréhensions. Quitte à faire des erreurs ou à bafouiller en rougissant, autant le faire à ce moment là plutôt que lors de votre 1er jour de stage ou d’emploi ! Cela vous permettra de vous apercevoir que cet exercice n’est finalement pas bien difficile et cela vous permettra de gagner en assurance.

Investissez vous dans les associations de votre école !

Une association peut parfois paraitre un peu superficielle. C’est pourtant l’une des occasions de prendre des responsabilités et de vous frotter au travail d’équipe sur des sujets à enjeux (contrairement aux travaux fait en cours où généralement, tout est fictif). Je me rends compte que les profils ayant la plus grande maturité professionnelle rencontrés lors des entretiens d’embauche s’étaient généralement investies dans ces associations. Ils y avaient rencontré de nombreuses difficultés et développé des qualités intéressantes pour le monde de l’entreprise :

  • croire en un projet et se donner les moyens de  le faire aboutir,
  • se frotter à la méthodologie de la gestion de projet,
  • travailler en équipe et s’apercevoir de la difficulté de coordonner des personnes entre elles,
  • tenir des engagements, des délais,
  • gérer la pression,
  • gérer un budget, porter des responsabilités.

Tous ces points sont très utiles en entreprises et permettent à ces personnes de plus rapidement trouver leur marque et performer. Par ailleurs, l’investissement dans une association vous fera une jolie histoire à raconter en entretien, parfois utile quand votre CV est un peu vide !

Essayez ! Je vois trop souvent les personnes s’autocensurer, ne pas oser. Comme disait l’autre : 

"celui qui ne se trompe jamais, c’est celui qui ne s'est pas donné suffisamment de mal!"