Quel est le meilleur timing sur un forum ?

Agora300

Généralement et étrangement, l’étudiant est un lève tard. Le rush sur un forum étudiant, c’est de 11h00 à 17h00.

J’aurais tendance à préconiser le créneau 9h00 à 11h00 pour pouvoir parler aux professionnels tranquillement sans être gêné par une file d’attente pressurisante ou par un brouhaha pénible.

Commencez d’abord par une ou deux entreprises qui ne vous intéressent que moyennement, histoire de roder votre discours. Enchainez avec les entreprises qui vous intéressent le plus une fois que vous vous sentirez à l’aise. Je sais combien il est parfois difficile pour un étudiant de dépasser sa timidité, alors autant éviter les bafouilles, les rougeurs et autres montées de transpiration avec vos futurs collègues, il y a mieux comme entrée en matière.

A éviter :

  • De déranger le recruteur quand il installe son stand en début de journée (il y a toujours un lourdeau pour me poser des questions alors que je suis en train de me dépatouiller avec mon stand parapluie, généralement je me venge en le faisant participer aux opérations : "tenez moi cette barre" ou "remplissez moi ces présentoires".)
  • Déranger le recruteur quand il remballe son matériel. Il n’a qu’une envie : s'en aller après une journée à répéter 75 fois la même chose debout dans le froid
  • Se pointer par groupe de 3. Genre, on est vendu par lot, vous pouvez nous recruter par 3. Je sais, c’est compliqué de dépasser sa timidité mais l’exercice se fera seul à seul entre vous et le recruteur
  • De prendre vos interlocuteurs (recruteurs, opérationnels et anciens de votre école) pour des amis. Certes nous sommes là pour vous présenter cordialement notre entreprise, pas pour faire ami-ami. Restez pro, formel et cordial. Le professionnalisme n’exclut pas un sourire, mais par contre il exclut toute familiarité.

Les questions à poser à un ancien de votre école 

Vous parlez à une personne à une personne qui effectue peut être votre futur métier. Soyez donc curieux de son quotidien. Vos questions doivent vous permettent d’obtenir du concret ! Je vous propose la série de question suivante :

  • Comment sont organisées vos équipes ? Qui sont vos managers ? Qui sont vos interlocuteurs au quotidien ?
  • Quelles sont vos missions aux quotidiens ? Quelles sont les différentes étapes de vos projets ? Quels sont les outils que vous utilisez ?
  • Quelles sont les qualités requises pour être rapidement opérationnel sur votre poste ?
  • Qu’est ce qui vous plait le plus dans votre métier ? Qu’est ce qui est le plus difficile ?

Les questions à poser à un recruteur 

Sur ce type d’interlocuteur, l’objectif n’est pas de parler métier (autant interroger un ancien). Par contre, ils pourront vous donner une visibilité intéressante sur le processus de recrutement, leurs attentes vis-à-vis des candidats et un peu plus de recul sur la vie RH de l'entreprise. La vie RH est importante à valider, notamment la partie "intégration" et "formation" : vous êtes junior, vous ne savez rien faire (c'est dur à croire, mais vrai et complètement normal, rassurez-vous) alors autant intégrer une société ayant un processus d'intégration et de formation convainquant.

  • Quels sont vos attentes vis-à-vis des candidats ? Quelles qualités recherchez-vous ?
  • Comment se passe l’intégration d’un nouveau collaborateur ? Y a-t-il un processus spécifique ?
  • Comment se passe l’évaluation et l’évolution des collaborateurs ? Y a-t-il des parcours de carrière type ?
  • Comment se passe le processus de recrutement ? Quelles sont les étapes ? Qui rencontre t on ?
  • Quels sont vos principaux concurrents ? Qu’est ce qui vous différencie d’eux ?

Cette dernière question est intéressante : elle vous permettra d’identifier de nouveaux interlocuteurs où aller postuler et elle forcera le chargé de recrutement à sortir de son argumentaire commercial classique : vous pourrez analyser son niveau de maitrise. Si son discours est convainquant, c’est plutôt positif sur la qualité de sa boite.

3ème étape : L’après forum

Reprenez vos notes sur chacune des entreprises que vous avez rencontrées. Au-delà de relire les infos que vous avez pu récolter, essayez de prendre de la hauteur sur chacune d’entre elles. Quelles sont les sociétés qui vous ont laissées le meilleur souvenir ? Pourquoi ? Cela peut ne rien avoir à voir avec le métier ou la société en elle-même mais tout simplement la rencontre que vous avez faite. L’état d’esprit que vous avez pu observer. Ces points ne sont pas à négliger car parfois une carrière n’est pas faite que de calculs, mais tout simplement de rencontres.

Il est important de prendre ce recul, ces petits détails seront autant d’arguments supplémentaires à utiliser en entretien pour avoir un discours qui vous permettra d’être différenciant et ainsi sortir du lot.